Langues chinoises : La place des dialectes chinois en Chine aujourd’hui

Langues chinoises : La place des dialectes chinois en Chine aujourd’hui

7 juin 2022 Culture chinoise 1
dialectes chinois
Partagez cette page à vos amis :

Il existe de nombreuses langues chinoises, ou plutôt dialectes chinois parlés dans tout le pays.

Certains de ces dialectes sont encore utilisés aujourd’hui, alors que d’autres disparaissent peu à peu. Le mandarin est en train de devenir la langue principale en Chine, remplaçant progressivement les autres dialectes.

Dans cet article, nous allons examiner de plus près l’état actuel des dialectes chinois en Chine.

langues chinoises carte des principales familles de dialectes chinois

Les langues chinoises. ©Wikipedia

Introduction aux dialectes chinois

La Chine est un pays immense avec une grande diversité linguistique. Il y a plus de 200 dialectes chinois réparties en 7 familles principales. On notera aussi que les locuteurs des différents dialectes ne peuvent pas forcément se comprendre entre eux.

Le mandarin standard est la langue officielle de la Chine et est parlé par 70% de la population. C’est la langue que vous apprendrez si vous étudiez le chinois.

Mais ce n’est qu’une des langues chinoises parlées en Chine.

Les autres dialectes courants sont le cantonais, le shanghaïen, le minnan et le wu.

Certains dialectes sont si différents du mandarin que les locuteurs ne peuvent pas se comprendre.

Par exemple, le dialiecte shanghaïen a un accent très nasalisé et utilise beaucoup de mots empruntés à l’anglais.

Le cantonais, quant à lui, possède 9 tons, il est très musical et a un rythme très rapide.

Les locuteurs du dialecte Min Nan parlent également très rapidement et ont une intonation particulière.

Certains dialectes, comme le wu, sont si différents qu’ils peuvent être considérés comme des langues à part entière.

À lire aussi : Apprendre le chinois ou le japonais ?

L’état actuel des dialectes en République Populaire de Chine et dans le Monde

La situation des dialectes en Chine est en train de changer. Le mandarin standard est de plus en plus utilisé, notamment dans les médias et dans l’enseignement.

Cela signifie que les locuteurs des autres dialectes sont de plus en plus isolés.

De plus, les jeunes générations sont de moins en moins nombreuses à parler les dialectes traditionnels.

Ils préfèrent apprendre le mandarin, car c’est la langue qui leur permettra d’avoir accès à plus d’opportunités.

Certains dialectes, comme le shanghaïen, sont en train de disparaître.

Les locuteurs les plus âgés sont les seuls à encore parler ce dialecte. Et il y a peu de nouveaux locuteurs.

Cela signifie que ce dialecte ne survivra probablement pas à la génération actuelle.

D’autres dialectes, comme le cantonais, sont en train de changer.

Les locuteurs utilisent de moins en moins le cantonais standard et adoptent progressivement le mandarin. À Hong Kong où précédemment 91% de la population parlait le cantonais, ils ne sont aujourd’hui plus que 70% (source)

Cela signifie que le cantonais est, lui aussi, en train de perdre de son importance, même dans sa propre région.

Pourquoi le mandarin est en train de remplacer les autres langues parlées en Chine

De nombreuses raisons expliquent pourquoi le mandarin devient de plus en plus la langue dominante en Chine.

Tout d’abord, le mandarin est la langue officielle du gouvernement chinois. À ce titre, il est utilisé dans toutes les communications officielles.

En outre, le mandarin est parlé par la majorité de la population chinoise, ce qui en fait la langue la plus parlée du pays.

Le mandarin est également enseigné dans les écoles du pays. Ce qui donne aux enfants des bases solides dans cette langue.

Enfin, le poids économique croissant de la Chine a entraîné une augmentation du nombre d’étrangers apprenant le mandarin afin de faire des affaires dans le pays.

Comme moi, par exemple 🙂

Tous ces facteurs ont contribué à faire du mandarin la langue dominante en Chine.

Quelques exemples de langues chinoises parlées par plusieurs millions de locuteurs

De nombreux dialectes sont encore utilisés en Chine aujourd’hui.

Par exemple, le cantonais est parlé dans la province de Guangdong, alors que le mandarin est la langue officielle du pays.

Parmi les autres dialectes, citons le shanghaïen, qui est parlé dans la ville de Shanghai, et le hakka, qui est parlé dans la province de Fujian, au sud-est du pays.

Ces dialectes ne représentent que quelques-unes des nombreuses langues encore utilisées en Chine aujourd’hui.

Si le chinois mandarin (chinois standard) est la langue la plus parlée dans le pays, il existe de nombreuses régions où d’autres dialectes sont plus répandus.

Par conséquent, il n’est pas rare de trouver des personnes capables de parler plusieurs langues en Chine.

Eh oui : la plupart des chinois sont en fait… bilingues !

Famille des langues chinoises et dialectes

Attention, dans cet article nous avons parlé de dialectes de Shanghai, du Guizhou ou de Canton, alors qu’il s’agit en fait de famille des langues.

Par exemple, pour ma part, je parle plusieurs langues chinoises proches des familles des langues du Guizhou, du Yunnan et du Sichuan.

Mais si je voulais être précis, et parler de langues sinitiques précises, je ne parle majoritairement que des dialectes de la Chine de l’Ouest, comme le GuiyangHua (dialecte de la ville de Guiyang, préfecture de la région du Guizhou), parlé en Chine par seulement quelques centaines de milliers de personnes.

Lorsque je fais 30 kilomètres pour aller à la campagne voir la famille de ma vénérable épouse, la langue parlée sur place est en quelques points similaire, mais différente (le dialecte de Huisui).

Par exemple, les “h” sont prononcés comme des “f”, et c’est assez déstabilisant d’avoir d’aussi grosses différences en étant pourtant si proches géographiquement.

Et ici, je ne parle que de dialectes régionaux en Chine continentale, il existe d’autres catégories comme les dialectes des groupes ethniques qui peuvent alors s’étaler sur plusieurs régions.

Et même quand on parle d’un même dialecte, comme le mandarin standard, il peut être le même mais avec un accent différent une fois en république de Chine!

Cette langue ne sera pas pour autant une nouvelle langue chinoise, c’est bel et bien le même mandarin.

Je pense que la meilleure comparaison possible ce serait les langues arabes. La richesse des différentes langues ou dialectes est énorme!

L’avenir des dialectes en Chine

L’avenir des dialectes en Chine est un sujet complexe et contesté.

D’une part, la montée en puissance du mandarin comme langue nationale a entraîné une pression accrue sur les langues minoritaires, et beaucoup pensent que les dialectes finiront par disparaître.

D’autre part, des recherches récentes ont montré que le bilinguisme et le multilinguisme sont en fait en hausse en Chine, et que les langues minoritaires sont loin de disparaître.

En vérité, il est impossible de prédire avec certitude l’avenir des dialectes en Chine.

Ce qui est certain, c’est que l’évolution des langues est un processus continu et dynamique, et que le sort des dialectes en Chine sera en fin de compte déterminé par l’évolution des besoins et des préférences de leurs locuteurs.

Et ce qui est certain aussi, c’est que la plupart des langues qui ont peu de locuteurs sont en train de disparaitre au profits des grandes langues chinoises, et que l’ensemble de la population se retrouve actuellement là où nous étions en France il y a 50 ans.

Si l’histoire peut porter conseil, on peut déjà deviner que, petit à petit, la langue la plus parlée au monde le sera encore plus, et que l’ensemble (ou au moins la majorité) des parlés à faible nombre de locuteurs risque de mourir à petit feu.

Mais certaines seront peut être préservées (comme on enseigne toujours le Picard en France, par exemple), qui sait ?


Partagez cette page à vos amis :

 

Une réponse

  1. […] À lire aussi : les langues chinoises […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.